Faire publier son recueil de poésie

Vous écrivez de la poésie ? Nous cherchons de nouveaux poètes. Publier votre propre recueil de poèmes est un rêve à votre portée. Découvrez comment.

L’Atelier Poème est une jeune structure qui veut promouvoir la poésie amateur francophone. Nous encourageons les poètes de tout âge à se lancer. Nous vous accompagnons dans la publication de votre recueil de poèmes en version papier et numérique.

Nous étudions tout projet et faisons une réponse personnalisée.

Pour envoyer votre manuscrit :

latelierpoeme (at) gmail.com

 

Le schéma de l’édition

Voici le schéma de l’édition. Il permet de visualiser en un coup d’œil les différents acteurs de la chaîne du livre. Bien sur, ce schéma est simplifié. D’autres acteurs peuvent entrer en compte : un illustrateur par exemple. D’autre part, un même acteur peut cumuler plusieurs postes en même temps.

Dans l’édition à compte d’éditeur, la maison d’édition prend en charge ce parcours de l’étape 2 à l’étape 5. L’auteur n’a pas à débourser un centime mais il perd les droits de propriété de son œuvre, qui reviennent à la maison d’édition. Saint Graal pour un grand nombre d’aspirants écrivains, chacun sait que l’édition à compte d’éditeur reste une exception pour quelques privilégiés : le décalage est si grand entre le nombre de livres écrits et le nombre de livres publiés que le talent ne suffit plus, il faut aussi avoir de la chance… C’est encore plus vrai pour la poésie qui reste un genre malheureusement peu vendeur en librairie.

Dans l’édition à compte d’auteur, la maison d’édition ne prend aucun risque financier. Elle prend en charge ce parcours de l’étape 2 à l’étape 5 mais se fait rémunérer (à des tarifs souvent abusifs) par l’auteur. Attention, les maisons d’édition à compte d’auteur sont souvent des arnaques. L’auteur paye d’avance pour des prestations qui vont être mal ou pas réalisés. C’est dramatique mais presque logique : pourquoi ces d’éditeurs feraient-ils des efforts pour vendre les livres alors qu’ils ont déjà été payés ? En plus, l’auteur perd les droits de propriété de son œuvre à la signature du contrat.

Dans l’auto-édition, l’auteur réalise ou fait réaliser son ouvrage sans passer par un éditeur. Il garde l’ensemble des droits de propriété et d’exploitation de son œuvre. D’un bout à l’autre du processus de production, il est maître de son livre. Inconvénient : cela demande beaucoup d’efforts et de temps, surtout si l’auteur n’est pas familier du fonctionnement du monde de l’édition.

L’Atelier Poème vise à accompagner et aider la publication dans le cadre d’une auto-édition. Vous restez donc maitre de vos droits et, en échange d’une participation aux frais de mise en page / impression, nous créons des recueils personnalisés.

C’est pour cette raison que nous avons créé L’Atelier Poème. Pour que chaque aspirant écrivain puisse se donner les moyens de ses ambitions littéraires.

Aujourd’hui, Internet et les nouvelles technologies permettent de démocratiser la création de livre. Nous voulons participer à ce mouvement en offrant nos compétences au service des particuliers. Par goût de l’indépendance dans notre travail, et pour défendre des valeurs qui nous sont chères : la démocratisation de la création culturelle.

Auto-édition ne rime pas forcément avec amateurisme.
Votre livre est précieux : confiez le à des professionnels.