« L’empreinte de nos sentiments », par Adeline Maux

Il y a de la sensualité et de la nostalgie dans ce poème que l’on vous partage ce matin. Bon début de semaine !

« L’empreinte de nos sentiments », par Adeline Maux

Même à distance
Ton regard me hante
Et mes pensées ne te quittent pas

Tu es toujours là en moi
Comme une empreinte inaltérable
Saveur intacte de nos souvenirs lointains

Rien n’a changé
Comme si le temps passé demeurait
Inlassablement dans mon esprit

Nostalgie des moments heureux
Où je voyais encore ton visage

Temps aujourd’hui révolu du contact et de l’éveil des sens

Quand je repense à nos doux moments
La nostalgie me saisit
Alors je visualise nos ombres entrelacées

Une odeur chatouille mes narines
Alors je ferme les yeux
Pour essayer de me lover encore une fois
Dans le parfum de nos sentiments…

Toi aussi, participe à notre Appel à Poème !
Plus d’infos ici : https://latelierpoeme.fr/…/meme-a-distance-appel-a-poemes/

« Illusions mélancoliques », par Mia Dezelles

Pour ce dimanche matin, nous vous proposons un texte aussi beau que chargé de tristesse. Bonne lecture et bon dimanche à toutes & tous !

« Illusions mélancoliques », par Mia Dezelles

Quand j’étais jeune, je voyais le monde à travers une fenêtre.
Il paraissait merveilleux, j’étais prête au reluisant mystère.
Je le suppliais d’être à la hauteur de ce spectre.
Puis j’ai traversé la paroi de verre, à l’endroit précis où mon esprit
erre.
Découvertes, rencontres joie bonheur et désespoirs entremêlés.
J’ai persisté à vivre chaque instant de ce que le monde m’offrait.
Peine, tristesse et pluie ont embué la fenêtre,
Ce n’est plus un paysage reluisant mais un vide de l’être.
Combien d’espoirs déçus devrais-je essuyer,
Combien de rêves entiers se sont brisés.
A travers la lucarne, ma vision s’était muée en un idéal.
Une soucoupe pleine d’illusions et de rêveries sans égales.
J’ai tant rêvé le monde,
Que j’ai oublié
Que rien qu’a le vivre
Il se montre sans pitié.
Pourquoi suis-je si seule ?
Mon cœur s’emplit et s’attriste,
À nouveau je m’esseule,
Mélancolie, tu es mon unique sinistre.

Toi aussi, participe à notre Appel à Poème !
Plus d’infos ici : https://latelierpoeme.fr/…/meme-a-distance-appel-a-poemes/

« Même à distance », par Fiona

Pour commencer la journée, lisons cette petite ode au partage et à la patience envoyée par mail !

« Même à distance », par Fiona

Même à distance, on peut se retrouver,
En famille ou entre amis.
Même si nous sommes éloignés,
En vocal ou en visio grâce à la technologie.

A tout moment, nous pouvons partager.

Depuis chez nous, ce que nous vivons,
Il faut juste se laisser le temps,
Savoir être résistant,
Tenir jusqu’au jour d’horizon.
Avec ces temps complexes,
N’oublions pas le plus important.
Chérir nos proches, en leur accordant,
Encore plus d’amour et de tendresse.

Toi aussi, participe à notre Appel à Poème !
Plus d’infos ici : https://latelierpoeme.fr/…/meme-a-distance-appel-a-poemes/

« Autour d’un café matinal », par le dôpé la poésie

Aujourd’hui, on vous propose un poème qui arrive tout droit d’Abidjan ! Bonne lecture 🙂

« Autour d’un café matinal », par le dôpé la poésie

Autour d’un café matinal
On boit
On trinque
Pour oublier les vicissitudes de La VIE
Qui gangrènent la cité

Autour d’un café matinal
On se laisse transporter
Par nos vieux souvenirs

Autour d’un café matinal
On délecte le beau paysages
Du siècle
Pour se remémorer

Autour d’un café matinal
On boit
On chante l’amour
Et on brise les lianes
De la haine
Pour promouvoir l’amour

Lorsque la distance nous
Désunit, il n’y a que notre
Tasse de café pour nous
Unir
C’est pourquoi
On chante
On boit
On trinque
À la santé de tous.
Vivre l’amour fraternel

Toi aussi, participe à notre Appel à Poème !
Plus d’infos ici : https://latelierpoeme.fr/…/meme-a-distance-appel-a-poemes/

« Tout au bout de la gare grise… », par René Quintrie Lamothe

Pour ce début de journée, nous vous proposons un beau poème chargé de nostalgie.

« Tout au bout de la gare grise… », par René Quintrie Lamothe

Tout au bout de la gare grise
Un homme, assis sur sa valise,
Un vieil homme à l’air un peu fou,
Très las surtout.
Dans cette gare loin de tout
Un vieil homme,
Comique en somme,
Puisque la ligne est supprimée et qu’il revient
Chaque jour attendre pour rien…
On le lui a bien dit qu’il n’y a plus de train
Alors pourquoi sur sa valise rester là
Et regarder de son air las
On ne sait quoi dans le lointain ?

Et si le train venait soudain ?

À noter que ce poème a été mis en musique. À découvrir sur https://www.poesiarevelada.com/…/tout-au-bout-de-la-gare-gr…

Toi aussi, participe à notre Appel à Poème !

« Même à distance », par Dame Lilith

On commence la journée en douceur avec ce beau texte reçu par mail.
 
« Même à distance », par Dame Lilith
 
Quel scénario ubuesque,
Durant tout ce temps, je t’ai attendu.
Durant tout ce temps, je me suis préparée.
Je ne savais pas si ce jour arriverait,
Le jour où tu me diras « je t’aime ».
 
Ce n’est pas « même à distance »,
Mais grâce à la distance.
Ce n’est pas à cause du confinement,
Mais grâce au confinement.
 
Quand on commence à se demander
Ce qui compte réellement
Et qu’on se rend compte
Que c’est juste là,
Juste sous nos yeux.
 
Ce scénario ubuesque,
À me préparer toutes ces années.
À apprendre à aimer,
Sans être aimée.
 
Et voilà qu’alors,
En paix avec mon amour impossible,
Tu as vu, tu m’as vue.
 
Et tout fout l’camp…
 
Mille travers parsèment notre chemin,
Des choses prévisibles,
Des choses imprévisibles.
Mais toutes ces choses valent-elles la peine ?
La peine qu’on leurs accorde de l’importance ?
 
Que ce soit la distance,
Que ce soit le temps,
Que ce soit peu importe quoi,
Quelle chose mériterait plus d’attention que l’Amour ?
 
Tu sais que je t’ai toujours aimé,
Je sais que tu m’as toujours aimée.
J’avais choisi l’espoir de pouvoir t’aimer lors d’une autre vie,
Et contre toute attente,
Celle que nous vivons ici en a décidée autrement.
 
Et voilà que même à distance,
Nos cœurs battent côte à côte.
Et même à distance,
Je te sens tout près de moi.
 
Et je souris en pensant au jour
Où je pourrai à nouveau te serrer tout contre moi,
Me noyer dans ton regard,
Et ne faire qu’un avec toi.
 
Toi aussi, participe à notre Appel à Poème !

« Même à distance… » : Appel à Poèmes !

Même à distance… nous nous aimons, nous nous manquons, nous rêvons et nous espérons. L’Atelier Poème lance un appel à poèmes pour partager vos écrits pendant la période du confinement. Une sélection des poèmes sera publiée dans un recueil dédié aux formats papier et numérique.

Même à distance… c’est le sujet de notre appel à poèmes

Le confinement n’empêche ni d’aimer, ni n’écrire, ni de partager. Pour participer à cet appel à poèmes, envoyez vos écris sur notre page Facebook ou sur latelierpoeme@gmail.com.

Le format du poème est libre : en vers ou en prose, avec ou sans rimer, court comme un haïku ou long comme une déclaration, tout est possible ! Idem pour la tonalité : amoureux ou en colère, érotique ou violent, lyrique ou humoristique, c’est vous qui choisissez !

Voici les règles du concours.

>> L’Atelier Poème organise un concours d’écriture gratuit en langue française sur le thème « Même à distance… ». Tout texte présentant un caractère discriminatoire, diffamatoire ou injurieux sera éliminé d’office.

>> Ce concours est ouvert à toute personne écrivant en langue française

>> Les auteurs des textes envoyés s’engagent à céder à titre gratuit leurs droits à l’Atelier Poème qui pourra éventuellement les proposer en recueil papier et/ou numérique ou les diffuser sur ses réseaux sociaux. L’envoi d’un poème vaut participation au concours.

>> Les textes devront être envoyés au plus tard le 30 novembre 2020

>> Chaque poète peut envoyer plusieurs textes, dans la limite de 3 textes maximum par participant


>> Le nom de l’auteur et le titre du poème doivent figurer avant ou après le poème envoyé. Si un participant ne souhaite pas que son complet soit publié, obligation à lui de le signaler et d’indiquer, le cas échéant, le pseudonyme de son choix en complément de son identité.

>> Les textes retenus seront publiés sur la page Facebook de l’Atelier Poème et/ou dans un recueil de poèmes papier et numérique publié pour l’occasion.

>> Envoi des textes via l’adresse mail latelierpoeme@gmail.com ou sur la messagerie Facebook de l’Atelier Poème